06 89 63 97 972 wilfried.shiatsu@gmail.com
Wilfried Hess

Je suis né en 1989 en PACA et ayant des origines très mélangé et l’âme aventureuse j’ai vagabondé pour me trouver, autant dans mes voyages que dans ma vie professionnelle, à la recherche de ce qui me conviendrait le mieux pour m’épanouir et découvrir de nouvelles choses.
Doté d’une grande affinité pour la cuisine, j’ai commencé à travailler dans la restauration pendant quelques années puis une opportunité m’a amené à forger un profond rapport à l’autre avec ma profession d’animateur socioculturel dans une maison de vie pour personnes en précarité.
J’ai pu être un support pour des personnes au cours d’un moment de vie pour les aider à avancer.
Soutenir la vie dans cet aspect m’a permis de rencontrer des difficultés où parfois la parole ne suffit pas.
C’est à cette période où j’ai fait la découverte de la pratique du Shiatsu et du bien fait qui pouvait déjà amener sur moi pendant mon apprentissage via la libération des tensions corporelles lié à certaines émotions.

 

L’envie de comprendre et observer les différentes causes des troubles (tension physique,émotionnelle ou psy) m’a amené d’abord en 2015 à la découverte du Reiki qui a été ma première approche des médecines complémentaires.
Puis en 2016 dans le Iokai Shiatsu car cette école prône un échange et une écoute patiente entre donneur et receveur par les pressions, étirements et mobilisation  afin de favoriser la circulation du Ki.
En parallèle je me mets à une pratique de Zazen régulière ainsi que du DO IN et QI Gong

 

En complément afin d’étendre ma démarche d’adaptation du corps, je me suis lancé en 2017 dans la pratique de Wushu qui n’est pas seulement un art martial efficace, c’est aussi un art de vivre, une méthode d’épanouissement personnelle et de développement du potentiel physique et mental.

Détenteur du diplôme Iokai Shiatsu et du titre professionnel Spécialiste en Shiatsu ( Syndicat des Professionels de Shiatsu)
Les mots en musique

        Dans mon adolescence j’ai découvert la pratique de la musique par l’apprentissage de la guitare en premier lieu puis d’autres instruments m’ont aidé à ressortir et exprimer ce que je ne pouvais faire avec les mots.

Pendant cette même période avec mon frère ainée on se met à la pratique de la méditation qui se rapproche de l’état dans lequel on peut être quand fait de la musique.

Ce qui m’aide grandement à me poser, souffler dans ce moment de vie où l’on est vite accaparé par beaucoup d’émotion. C’est mon premier pas dans la recherche spirituelle de ce que je suis et dans mon chemin pour m’aider à m’ouvrir.